Android

Qui n’a pas déjà entendu parler d’Android ? C’est le fameux robot vert présent sur les écrans de nos smartphones.

Il a été envoyé par Google pour contrer la planète Apple, dont l’armée est constituée de régiments d’iPhone et d’iPad. Il s’est implanté sur quelques planètes, citons parmi les plus populaires : Samsung, HTC, et Sony. En tête des champs de bataille, il y a le régiment de smartphone puis de tablette tactile mais aussi de table tactile accessible aux grand publics, de tableaux de bord pour voiture, pour maison, ou pour réfrigérateur.

Cet incroyable bonhomme vert a pu s’installer sur plusieurs planètes grâce à son squelette adaptable à n’importe quel robot des divers régiments.

Que trouve-t-on sous le capot de ce bonhomme vert ?

Android est un système d’exploitation pour support mobile, soit Operating System Mobile (OS Mobile). Il a été développé par une start-up du même nom, racheté par Google en août 2005. Il est basé sur un noyaux Linux allégé, ceci afin de répondre aux contraintes liées aux appareils mobiles (batterie, capacité mémoire, capacité traitement,…). La nature open source de Linux et la facilité à reprendre son code source a permis l’utilisation d’Android sur divers supports (du smartphone au tableau de bord en passant par les tables tactiles) de différentes marques (HTC, Samsung, etc.); et par conséquent cela a favorisé son succès sur le marché des smartphones.

Comment choisir son environnement de développement ?

Les 2 langages, java ou C, peuvent être utilisés pour programmer un support Android. Ceci dit, dans les supports de cours proposés, seule le langage java sera envisagé. Un environnement de développement Android est souvent constitué du SDK Android (System Development Kit) intégré à un logiciel de développement comme Eclipse ou NetBean (appelé communément IDE pour Integrated Development Environment). Une formule complète est fournie par Google sur le site developer.android.com dans la partie download, cette solution est préconisée pour l’installation d’un environnement de développement Android (un clic=un .exe ou un .dmg). Une alternative est d’ajouter le plugin Android à un Eclipse contenant des projets existants. Ces éléments sont approfondis dans la séance 1.

Supports de cours

La première séance est dédié à l’installation de l’environnement de développement (TD 1) ainsi qu’à la création de projets et au déploiement d’applications (TP 1).

Pour chaque TP ou TD, il est indiqué le temps estimé : allant de 45 min. (minutes) à 3 h. (heures).

Partagez ou réagissez sur Twitter.

Vous avez trouvé une erreur ou voulez améliorer cet article ? Editez le directement !

Comments